EKB3-03 : Consumé par son Amour

Cycle L’Héritage d’Artaxoës - aventure en 2 rounds (APL 2-6)
dimanche 8 novembre 2009
par  armenfrast
popularité : 70%

La grande compétition de Kura du festival de froidenoce approche et la ville d’Ekbir est en pleine ébullition. Une foule imposante se presse dans la ville d’Ekbir ainsi qu’aux alentours et avec elle tous les problèmes que cela engendre.

Pourtant nul ne s’attend à ce qu’un marchand très en vue soit la victime d’une créature infernale s’enfuyant au-dessus de la ville après son forfait. La victime laisse derrière lui une veuve apeurée, son affaire et un grand mystère.

Cycle : Arcanes d’un autre temps (L’Héritage d’Artaxoës)

Ce scénario est le deuxième volet d’une campagne épique
dont le premier épisode est constitué par le scénario Un
Parfum de Rose. On peut malgré tout jouer "Un parfum de
rose" après "Consumé par son amour".

Note : Finalement, ce cycle sera dissocié de celui entamé par le scénario "Un Parfum de Rose" (EKB2-03).

Cette campagne régionale se déroulant en Ekbir
s’étalera sur plusieurs scénarios. Il est recommandé aux
joueurs de prendre des notes. Certaines informations
seront en effet utiles lors de scénarios ultérieurs. Il est
cependant possible de jouer chaque épisode comme un
scénario isolé même si, la trame globale se dévoilant petit
à petit, l’intérêt du jeu sera considérablement augmenté
en jouant ces scénarios en campagne.

Quelque part dans la ville d’Ekbir
… Il faisait nerveusement défiler les pierres de son collier
sous ses doigts, ses yeux vifs scrutaient l’ombre au-delà du
bureau sans vraiment y chercher quelque chose toutefois.
Seulement quelques phrases avaient été rédigées sur la
feuille de parchemin qui s’étalait devant lui, sa plume
oscillait lentement, comme si elle devait pouvoir capturer
quelque pensée, à la dérive dans la pièce. Soudain les
pierres cessèrent de rouler sous les doigts, la plume se
raidit ; les phrases apparaissaient à nouveau et la plume
traçait de gracieux cercles dans l’air. Elle effectua une
dernière boucle et retomba puissamment sur la feuille
faisant céder la pointe avec un bruit sec : « V • ». Son
destin était scellé …

BACKGROUND

Hakim el Fernel est un jeune et brillant magicien qui s’est
entiché d’une ravissante jeune femme rencontrée dans le
grand souk : Feitna. Il se trouve cependant qu’elle avait
été mariée, il y a près d’un an déjà, à Hasor Kunrummi, le
marchand de chevaux. Une idylle est toutefois née au fil
des semaines et les deux âmes en sont venues à partager le
plus noble des sentiments. Ils se retrouvaient deux fois la
semaine, dans le souk, au détour d’une échoppe, dans une
cour…

Feitna revint plus souvent à la maison avec des fleurs et
même un jour avec un perroquet… « Comment cette
situation allait-elle pouvoir durer ? » se demandait
pourtant chacun d’entre eux, conscient malgré tout de
vivre dans le péché. Le destin leur donna une réponse
sans équivoque sous la forme d’une grossesse ; le temps
d’agir arrivait. Une grande dispute éclata entre les deux
amants, mais Feitna ne pouvait se résoudre à abandonner
un mari pour lequel elle éprouvait une sincère tendresse.
Le pauvre aurait été si abattu. Elle repoussa Hakim et
s’enfuit du marché où ils s’étaient retrouvés comme à leur
habitude. De retour à la maison, elle se sentit piégée et
idiote de s’être mise dans une telle situation. De colère
elle jeta un bracelet offert par Hakim par la fenêtre et
libéra le perroquet.

C’est au travers d’une correspondance avec un confrère
que Hakim entrevit la solution à son problème. Mais il
devint alors le jeu d’une puissance machiavélique qui lui
suggéra le subterfuge suivant afin de faire disparaître
l’intrus impunément : dissimuler son crime sous le sceau
du mysticisme. Comme certains le savent, les mages
baklunis sont experts dans la magie élémentaire. Quoi de
plus effrayant que l’esprit du feu, sous sa forme la plus
maligne en ces terres : celle d’un efrit. Il échafauda donc
le plan de se faire passer pour un génie (efrit) en
s’immolant, sous la protection de la magie et en faisant
appel à un peu de maquillage et de comédie. Il pris la
peine de faire envoyer un très vieil alcool à Hasor (le
sachant amateur de liqueurs) et c’est sous l’apparence d’un
efrit (Modification d’apparence) qu’il fit irruption chez
Hasor le lendemain, fauchant sa frêle existence d’un
retour de flammes (Mains brûlantes). Son crime réveilla
la maisonnée qui ne pu qu’assister impuissante à sa fuite
par les toits (sauts+repli expéditif). C’est là
qu’interviennent nos héros, qui revenant d’un lourd
repas, seront les témoins lointains de la fuite de l’efrit et
surtout des pleurs s’échappant de la maison de Hasor…

RESUME

Les personnages arrivent à la cité d’Ekbir pour célébrer le
festival de Froidenoice et profiter de toutes les festivitées
qui y sont associées. Les compétitions de Kura sont
particulièrement passionnantes pendant cette époque et
drainent une vaste foule de spectateurs.

Rencontre 1 : Les Bêtes de Foltaoud

La ville est comme une fourmilière et entrer risque de
prendre du temps. Comme tout le monde, il faut faire la
queue au milieu des chariots et d’une impressionnante
foule de gens. Soudain des bêtes sauvages s’échappent de
leurs cages sur le chariot de Foltaoud le montreur
d’animaux de foire et c’est la panique. Foltaoud invite les
personnages à la taverne du Croissant Maure le soir pour
les remercier de toute aide fournie.

Rencontre 2 : La Taverne du Croissant Maure

Tous passent une très bonne soirée à la taverne quand
finalement vient le moment de rentrer ce coucher. Les
personnages sont alors les témoins de la fuite de Hakim
déguisé en efrit suivi de l’incendie de la villa Hasor. On
laisse un message aux personnages les invitant à se
présenter à une adresse le lendemain.

Rencontre 3 : L’Enquête commence

Les personnages sont reçus par Tersek Betoun, membre
du consortium du Mouqollad qui s’intéresse à la mort
suspecte de Hasor. Il offre une récompense pour la
poursuite d’une enquête par les personnages. L’enquête
peut commencer en se renseignant auprès du voisinage et
des proches de Hasor.

Rencontre 4 : Le Suspect

Il devient vite évident que Tarek Yundilla est le suspect
idéal en tant qu’ennemi commercial de Hasor et en raison
d’une récente rixe. Toutefois l’homme les reçoit et nie
toute implication dans l’affaire. Il paraît même attristé par
le décès de Hasor.

Rencontre 5 : La Tentative d’assassinat

Hakim est un peu pris de panique quand il s’aperçois
qu’une équipe d’aventurier indépendante a été engagée et
il décide que la malédiction de l’éfrit doit frapper à
nouveaux. Les personnages sont victimes d’une attaque
nocturne par des créatures invoquées par Hakim. Ce
dernier reste à bonne distance et s’enfuit, soucieux, s’ils
s’en sortent.

Rencontre 6 : En route pour le haras

Il devient évident qu’il va falloir parler à Feitna qui était la
personne la plus proche lors du crime. Cependant cette
dernière est partie au haras familial. Le haras se trouve à
un peu plus d’une journée dans le Dezbat. Le soir, il est
possible de faire une halte dans un relais et d’écouter les
rumeurs.

Rencontre 7 : L’Embuscade

Hakim a payé des brigands pour qu’ils s’occupent des
gêneurs. Les ruffians tendent une embuscade aux
personnages près d’un gué.

Rencontre 8 : Le Haras de Hasor

Le haras des Hasor se trouve près du village de Zoatir. Ils
apprennent que Feitna pleure tous les soirs sous le
kiosque dans le jardin de la propriété. Là le perroquet de
Feitna qui avait disparu lors de l’incendie fait son
apparition et parle. C’est le familier de Hakim et ce
dernier s’en sert pour entrainer les aventuriers dans un
piège mortel. L’animal prononce les mots Nmeeh n Prah,
c’est une ancienne nécropole à une journée de là.

Rencontre 9 : Nmeeh n Prah

La nécropole est le lieu de résidence d’un groupe de
chiens de Yeth qui attaqueront les aventuriers quand
ceux-ci envahiront leur territoire. Nmeeh n Prah
renferme aussi les tombes de nombreux héros du Dezbat
et on peut lire des bribes de l’histoire de ce peuple sur les
stèles. Un tombeau en particulier, qui sert aussi d’antre
aux chiens de Yeth, renferme la sépulture d’un
personnage important.

Rencontre 10 : Les Preuves et la Confrontation finale

Il devient clair à présent que les aventuriers sont
manipulés et qu’il faut retourner à Ekbir pour confronter
le coupable. Hakim, voyant tous ses plans échouer, a
décidé de quitter la ville précipitamment. Il a laissé de
fausses pistes et s’est engagé sur la route de Kofeh.

Epilogue et l’Image finale

A présent que la vérité est connue des personnages, il
reste à savoir comment et à qui ils vont faire ces
révélations, pour finalement déterminer les
conséquences de tout cela.


Documents joints

Consumé par son Amour (EKB3-03)
Cycle de l’Héritage d’Artaxoës

Commentaires

Brèves

La Guerre de la 73e Sourate

samedi 8 octobre 2011

J’ai enfin pris mon courage à deux mains et j’ai scanné le scénario tiré de Backstab n°34 : La Guerre de la 73e Sourate, qui vient prendre sa place dans les scénarios Living Greyhawk Ekbir de l’année CY 591.

EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre

lundi 26 septembre 2011

Après deux ans, et au hasard d’un mail avec un collectionneur Australien, j’ai mis la main sur le scénario EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre.

Le Choc des Titans

mercredi 9 décembre 2009

Vous pouvez lire la description de cette bataille épique dans l’article EKB7-02S - Le Choc des Titans

EKB6-08 Force et Honneur

samedi 5 décembre 2009

Le mystère est levé - le module Force et Honneur porte le numéro EKB6-08. Le EKB6-07 étant en fait la 2e partie du module EKB6-06 Infestation.

Archives de la Triade

jeudi 3 décembre 2009

Gaël Richard m’a proposé de m’envoyer certaines de ses archives, on peut espérer découvrir des précisions passionnantes.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

56 aujourd’hui
36 hier
74492 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés