La Fin de la Guerre [AC 584 - 585]

Histoire du Monde de Greyhawk (4/4)
jeudi 22 octobre 2009
par  armenfrast
popularité : 33%

En 584 AC, après trois longues années, la guerre touchait à son terme. Les nations de la Flanesse avaient comploté, assassiné et guerroyé les unes contre les autres jusqu’à ce que chaque camp gise ensanglanté et vaincu. Les propositions d’un Traité de Grande Paix gagnèrent rapidement l’accord de tous les camps, aidés par les chuchotements persuasifs des agents de la Confrérie Ecarlate. Au mois d’Harvester de 584 AC, dans l’inaltérable Cité de Greyhawk un grand nombre d’ambassadeurs s’assemblèrent pour écrire leur noms sur le Traité du Jour de la Grande Signature. Quelque chose d’inattendu se produisit.

La magie et les efforts acharnés des sages ne suffirent pas pour expliquer exactement ce qui arriva ce jour. Ce qui est sûr est expliqué ici, à l’intérieur du Grand Hall où le traité devait être signé une féroce bataille magique se déclencha et ses ravages s’étendirent à travers toute l’Ancienne Cité. A la fin de la bataille deux membres du fameux Cercle des Huit, les grands mages de Greyhawk, gisaient morts. Otiluke et Tenser n’étaient plus. Leurs clones magiques avaient été brûlés et détruits et leur propre corps ne purent être ramenés à la vie. On sait également que Rary de Ket, un autre membre du cercle, a été vu pour la dernière fois fuyant avec Lord Robilar dans le Désert Brillant. Rary était devenu un traître et avait tué ses vieux amis. Personne ne sait encore pourquoi. Il est sûr qu’il s’agit d’une parenthèse dans les évènements majeurs de la Flanesse mais une de celle qui agita Oerth.

En dépit de cela, le traité fut signé et la Guerre de Greyhawk s’acheva. Le Pacte de Greyhawk assurait la paix, en quelques sortes.

Dans l’Atlas de la Flanesse qui suit cette historique, les pays de l’Ouest du continent d’Oerik sont décrit individuellement. Mais dans le froid du rude printemps de 585 AC, l’image globale de la Flanesse est austère et sombre. Le Mal est dominant dans le Nord et dans le Sud de la Flanesse. Dans le Nord, les terres d’Iuz s’étendent maintenant de la forêt de Vesve à l’Ouest à l’Union des Poings de Pierre à l’Est. Les Pays Boucliers et les Royaumes Bandits sont aussi tombés sous son pouvoir. Seuls quelques princes bandits mènent une guerre d’embuscades dans les bois et les vallées encaissées.

Dans le Sud, la Confrérie Ecarlate contrôle les Princes de la Mer, la Seigneurie des Iles, Onnwall, Idee, l’Hepmonoland et les étendues inconnues de la Jungle d’Amédio. Ces deux forces maléfiques ont gagné beaucoup de territoires et même si le Pays de Iuz semble épuisé qui est en mesure de le défier ? Le Grand Royaume est détruit. Pendant qu’Ivid V dirige les restes cauchemardesques du royaume, les nobles ont fait sécession en autant de petits royaumes. Le Mal dans ces terres n’est pas uni et sans puissance. Mais il y a des horreurs qui feraient se dresser les cheveux sur la tête.

Seul Iuz et le Père de l’Obéissance ont beaucoup gagné, ainsi que les humanoïdes et les géants exilés à l’origine dans les terres frontalières. La Marche des Os est forte et reste une menace pour Ratik. Le Pomarj s’est étendu et menace l’Ulek et Greyhawk. La vermine des Pays Perdus (comme le Geoff et le Sterich) menacent beaucoup d’états dans l’Ouest. Pour finir cette présentation le Ket à fait de Bissel un état vassal. De nombreux habitants de Bissel ont fuit vers Veluna ou dans la Grande Marche. Dans le Désert Brillant, Rary le Traître et Robilar ont asservi les sauvages et montent une armée qui pourrait assaillir la Cité Libre de Greyhawk. La Reine de Celene refuse toujours de donner de l’aide à ses voisins de l’Ouest, en particulier ceux qui en ont désespérément besoin.

Est ce que tout est perdu ? pas encore. Le Nyrond reste un pilier du Bien. Il est épuisé et a perdu beaucoup d’hommes et de richesses mais aucune menace ne peut venir d’Aerdy. L’Urnst est resté fort et le protège à l’Ouest. Le Furyondy est assiégé, il reste politiquement divisé. Mais le courageux Veluna reste un pays de gloire et de droiture qui soutient son voisin de l’Ouest. Le Keoland et l’Ulek restent forts. Le Yeomanry est une source du Bien. Il compte un grand nombre de coeurs braves. Les barbares sont unis entre eux et ils continuent d’attaquer l’Aerdy et de soutenir le peuple courageux de Ratik. Ils restent profondément hostiles aux mots empoisonnés des Poings de Pierre.

La Théocratie de Pale est intolérante, rude, une terre de cœurs durs et de mots sévères, mais elle n’est pas tombée dans les mains du Mal. Sunndi repousse toujours les envahisseurs et la courageuse Cité d’Irongate se dresse comme une lumière de liberté au centre de pays tombés au Mal. Non, tout n’est pas encore perdu.

La Cité Libre de Greyhawk se dresse encore. Elle est pleine de gens habiles et talentueux. Des Nyrondais exilés y vivent. Les hommes des Royaumes Bandits qui ont fuit Iuz y sont aussi. Les terres autours de la Première Cité se sont associées à elle librement. Les autres cités libres Verbobonc, Dyvers et l’honorable Highfolk sont toujours des lieux où le Mal n’a pas sa place et où la force et la ténacité sont tournées à la cause du Bien.

Non, tout n’est pas perdu. Dans les halls de Nyrond, de Furyondy, de Keoland et de leurs alliés les ménestrels et les bardes chantent encore en l’honneur des héros et des actes de grands courages et d’intrépides bravoures. Les lumières se sont assombries, mais ne sont pas éteintes. Le Bien a été mis à Mal, mais il n’est pas vaincu. L’espoir brûle encore dans le cœur de ceux qui ne plient pas face à l’impitoyable haine de Iuz ainsi qu’aux mots mielleux et pleins de venins de la Confrérie Ecarlate. La Flanesse est sombre - C’est une époque obscure, en effet - et dire qu’elle est toujours très sombre avant l’aube est une image. Mais qu’est ce qu’une image si ce n’est le reflet de la vérité ? Bienvenue dans Greyhawk


Commentaires

Navigation

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

0 aujourd’hui
41 hier
77006 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté