Vallée Hurlante (la)

The Screaming Valley
samedi 12 décembre 2009
par  armenfrast
popularité : 74%

Cette faille de plus de six kilomètres de long qui s’ouvre au cœur des Cairannes n’a aucune explication naturelle.

Rien n’indique qu’elle aurait été formée par le vent, la pluie ou même un tremblement de terre. Les érudits sont également bien incapables d’expliquer pourquoi la vallée est dénuée de toute forme de vie ; même les mousses n’y poussent pas. Pourtant, sa température est à l’unisson de la région environnante, mais les graines que l’on y plante meurent dans la journée.

Au centre de la vallée se dresse un monolithe en grès parsemé de trous. Sa présence en ce lieu est une autre énigme. Quand le vent souffle suffisamment fort, surtout au printemps et en automne, le sifflement qu’il produit en passant dans les tunnels de la colonne de pierre s’entend à des kilomètres à la ronde. Malgré les rumeurs qui abondent dans ce sens, nul trésor n’a jamais été
découvert dans la Vallée Hurlante.

Des prestelets (quicklings) ont été aperçus dans les cavernes qui s’ouvrent sur les pentes de la vallée et au moins un esprit hurleur occuperait cette dernière. Une wiverne âgée y a également installé son nid et on la voit parfois décrire de grands cercles dans le ciel, à la recherche de nourriture. Quelques galeb duhr résideraient aussi sur place.

L’incident le plus notable concernant la Vallée Hurlante s’est produit il y a dix-huit ans de cela. À l’époque, la dépouille d’un illithid exécuté de manière rituelle fut apportée par le cours d’eau dévalant de la combe. Le corps était si bien conservé qu’il fut impossible de dater le moment du décès. Terrifiés par les flagelleurs mentaux, les proches villageois tentèrent d’incinérer la dépouille
en la mettant sur un bûcher, mais elle refusa de brûler. Ils finirent alors par creuser un trou suffisamment profond pour atteindre la nappe phréatique. Ils y jetèrent le corps, qu’ils recouvrirent de terre, mais cette dernière ne cessa de s’ébouler et il leur fallut plusieurs mois pour reboucher le trou.

La tombe de l’illithid est toujours entourée de panneaux d’avertissement et de protections magiques.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

1 aujourd’hui
58 hier
74495 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté