EKB7-04 : L’Héritage

Cinquième aventure du cycle : Arcane d’un autre temps (APL 4-14)
mercredi 2 décembre 2009
par  armenfrast
popularité : 70%

Un étrange groupe s’attaque à un noble pour le détrousser ou plutôt pour s’emparer de son épée. Les personnages seront chargés de retrouver cette très ancienne arme familliale. Quel fabuleux pouvoir peut bien recéler cette lame au pommeau d’ivoire ? Ainsi commence le voyage vers les secrets du passé et de l’avenir !

BACKGROUND

Les enfants de Fragorox

Fragorox était un très puissant dragon rouge. D’une intelligence redoutable, il était aussi à la fois d’une cruauté sans limites et d’une roublardise perverse. Pendant des années, il ravagea le Califat d’Ekbir et fit régner la terreur dans tout le pays et même dans les pays voisins.

Le Calife Oudmey et le grand paladin Azourma décidèrent de mettre fin aux exactions du terrible dragon rouge. Les combats ont duré presque 10 ans causant de grands ravages à chaque bataille. Finalement, avec l’aide des magiciens du Zashassar, Oudmey et Azourma accompagnés d’une grande cohorte de paladins ont réussi à vaincre Fragorox dans son antre sur l’ile de Murenshi.

Mais Fragorox avait acquis une telle notoriété, qu’il avait sous sa coupe un grand nombre de sbires. Des créatures reptiliennes de toutes sortes dont beaucoup d’ensorceleurs qui survécurent au conflit en fuyant à la mort de leur maître. Le dragon devint une figure de légende pour ces créatures qui finirent par lui vouer un véritable culte.

De nos jours, les enfants de Fragorox sont une organisation secrète maléfique dont le quartier général est situé dans des cavernes non loin de l’antre de Fragorox. Allié avec les îles Ataphades, les cultistes ont récemment vu leurs plans se concrétiser grâce à une alliance avec un être puissant et maléfique commandant une armée diabolique. Après le vol d’un bouclier fait des écailles de Fragorox, un rituel permit la résurrection du terrible dragon rouge sur l’île de Murenshi. Après cela, toutes les forces de l’alliance maléfique tentèrent de voler les reliques Bakluniennes, la Coupe et le Talisman, cachées dans un lieu pourtant secret. Il fallut l’alliance des forces de Zeif, d’Ekbir et des Pinacles pour empêcher le vol de manière inéluctable. C’est après la bataille finale que les Saintes reliques d’Al’Akbar sont réapparues sur le sol Bakluni et plus précisément, elles tombèrent du ciel dans un village du Califat d’Ekbir.

Mais pour Fragorox même si le vol des reliques a échoué, c’est une grande victoire car dans la bataille il a réussi à tuer Argenbelizarac son ennemi intime, un vénérable dragon d’argent. Maintenant les disciples de Fragorox sont prêts à tout pour plaire à leur seigneur revenu à la vie, et c’est pourquoi, un groupe de cultistes est parti en quête de récupérer tous les anciens morceaux du dragon rouge « volés » après sa mort.

La famille Hul’Shurik

Lorsque Fragorox fut vaincu, son antre fut méticuleusement nettoyée et son trésor pillé par les vainqueurs. Une rumeur veut que la tête de Fragorox serait conservée quelque part dans une pièce secrète du Zashassar mais ce qui est certain, c’est que divers trophées ont été pris par les Ekbiriens après la bataille. En plus de leur part du trésor, les plus valeureux ont eu l’autorisation de prélever quelques morceaux du dragon comme des écailles, dents ou griffes. Et ce fut le cas pour Turchek Hul’Shurik, un courageux paladin et compagnon d’Azourma.

Avec le morceau de dent qu’il ramena au pays et une petite partie de sa nouvelle fortune, il fit forger une nouvelle épée. Un magnifique cimetere au pommeau d’ivoire. Cette arme est depuis transmise de génération en génération à l’héritier de la famille.

De nos jours, la famille Hul’Shurik est une petite famille noble mineur dont l’iqta se trouve dans la province de Regzar aux sud de la ville d’Atadikaï. Ashap Hul’Shurik est le patriarche de la famille, il a nommé Zulman son petit-fils comme héritier à la mort de Joazim son fils (le père de Zulman). Lors de la
cérémonie officielle, Ashap a remis à son petit-fils l’épée ancestrale, symbole du prestige de la famille. Mais cette épée n’est qu’une copie de la véritable épée qui a disparu avec Joazim. En effet, ce dernier contre l’avis de son père avait décidé de rejoindre un groupe d’aventurier à la recherche de trésors dans l’étrange ville morte au coeur des landes de Glendaloch. Il n’en est jamais revenu.

Artaxoës

Artaxoës était un très puissant prêtre-mage Baklunien. La Dame du Destin lui donna le don de prescience, l’amenant à entrevoir une grande partie de l’avenir. Avant la Dévastation invoquée, il voyagea vers le nord et conquit un vaste territoire pour y construire des refuges secrets.

Après la dévastation invoquée lorsqu’Al’Akbar migra avec les survivants du cataclysme, le prêtre-mage s’allia avec le Prophète pour chasser de la région actuelle du Dezbat, le prince de Kazurka et ses troupes Ataphades. C’est dans cette région qu’il fit construire, après la victoire, sa capitale. C’est au sein même de son sanctuaire qu’il notifia ses visions des siècles à venir. Mais vint le conflit avec Al’Akbar où les Bakluniens se sont livrés à une guerre fratricide. Malgré sa puissance, le prêtre-mage fut vaincu mais toujours grâce à sa prescience il se replia à temps avec une majorité de ses fidèles dans son nouvel empire au-delà des refuges.

Sa tour disparut et les quelques personnes qui restèrent périrent dans l’assaut final des forces d’Ekbir. La ville fut anéantie et bon nombre des anciens fidèles d’Artaxoës hantent encore les lieux. Mais sous les fondations de sa tour, reste l’ancien sanctuaire du prêtre-mage. Il savait qu’un jour des élus viendraient à la recherche de son héritage cherchant la voie vers les refuges. Il laissa derrière lui des indices dont ses prédictions laissées dans son sanctuaire. Charge à son serviteur abandonné sur place de guider les élus s’ils s’en montrent dignes.

RESUME

Introduction : Sur la route à une journée au sud de la ville d’Atadikaï, les personnages surprennent l’attaque d’un carrosse par d’étranges cultistes qui veulent s’emparer d’une épée au pommeau d’ivoire.

Rencontre 1 : Les personnages sont embauchés par un noble pour retrouver leur vieille épée familiale.

Rencontre 2 : Les personnages partent à la recherche de Defrek un ancien compagnon de Joazim. Ils tombent dans une embuscade dans l’Udgru.

Rencontre 3 : Pour pouvoir parler à Defrek, les PJ devront affronter des brigands du chevalier noir en pleine forêt de l’Udgru.

Rencontre 4 : Les personnages atteignent la ville morte où ils sont confrontés à des fantômes ou d’autres créatures.

Rencontre 5 : Des élémentaux morts-vivants attaquent les PJ.

Rencontre 6 : Pour parvenir jusqu’au sanctuaire d’Artaxoës, les PJ devront survivrent à de puissants pièges.

Rencontre 7 : Les personnages devront passer des épreuves afin d’atteindre l’héritage du prêtre-mage.

Conclusion : Si les personnages ramènent l’épée, la famille Hul’Shurik sera généreuse, tout comme le clergé d’Istus s’ils lui offrent le parchemin avec les prédictions d’Artaxoës.


Documents joints

L'Héritage (EKB7-04)
Cinquième aventure du cycle : Arcane d’un autre temps (APL 4-14)

Commentaires

Brèves

La Guerre de la 73e Sourate

samedi 8 octobre 2011

J’ai enfin pris mon courage à deux mains et j’ai scanné le scénario tiré de Backstab n°34 : La Guerre de la 73e Sourate, qui vient prendre sa place dans les scénarios Living Greyhawk Ekbir de l’année CY 591.

EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre

lundi 26 septembre 2011

Après deux ans, et au hasard d’un mail avec un collectionneur Australien, j’ai mis la main sur le scénario EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre.

Le Choc des Titans

mercredi 9 décembre 2009

Vous pouvez lire la description de cette bataille épique dans l’article EKB7-02S - Le Choc des Titans

EKB6-08 Force et Honneur

samedi 5 décembre 2009

Le mystère est levé - le module Force et Honneur porte le numéro EKB6-08. Le EKB6-07 étant en fait la 2e partie du module EKB6-06 Infestation.

Archives de la Triade

jeudi 3 décembre 2009

Gaël Richard m’a proposé de m’envoyer certaines de ses archives, on peut espérer découvrir des précisions passionnantes.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

56 aujourd’hui
36 hier
74492 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés