EKB4-04 : Le Retour de Zuoken

Une aventure pour les APL 2 à 12
dimanche 8 novembre 2009
par  armenfrast
popularité : 59%

Un monastère perdu aux confins du Califat d’Ekbir est le théâtre d’inquiétants événements. Les aventuriers sauront-ils percer les mystères de la Dévotion silencieuse ?

BACKGROUND

Au nord du Califat d’Ekbir, entre les collines
Yecha et les Monts Yatils, sur un petit plateau
rocheux à près de mille mètres d’altitude, se
trouve le monastère de la Dévotion silencieuse
(Cf. carte en Annexe 2). Ce monastère abrite
un ordre de fidèles au service de Zuoken et
Xan Yae, prônant la méditation et le silence
pour une harmonie parfaite devant mener à
une maîtrise accomplie de l’Edel et du
Da’shon.

Ezzin est un disciple du monastère. Vertueux
et simple, c’est un sculpteur talentueux. Pendant ses rares
moments de liberté, il aime se balader aux alentours du
monastère et, parfois, sculpte à même la roche des petites
statuettes, en général des corps athlétiques aux courbes
harmonieuses. Lors d’une de ses promenades solitaires, au
détour d’un bosquet de genévriers, depuis un aplomb
rocheux offrant une vue imprenable sur les vallées en
contrebas, un homme apparaît devant le jeune moine.
Puissamment bâti, le regard doux, le crâne rasé, l’homme
imposant semble mesurer plus de deux mètres. Vêtu d’un
simple pagne noir, de sandales et la tête portant un cercle
d’or, il émane de lui une aura de puissance. Un silence
pesant s’installe. Le temps semble s’arrêter. Le sang bat
aux tempes d’Ezzin, enivré par la lueur mordorée qui
enveloppe l’apparition. Zuoken se tient devant lui ! Et
lorsque la divinité ouvre la bouche, sa voix tonne aux
oreilles du moine comme le choc du marteau sur
l’enclume. Ezzin est agenouillé, les larmes aux yeux, et
Zuoken lui dit :

“Ezzin, je t’ai offert le don. Je t’ai choisi parmi tant
d’autres. Ici, à cet endroit précis, tu tailleras dans la roche
mon effigie afin que tous puissent venir toucher ma
puissance et ressentir l’harmonie. Alors, un saint tu seras,
et tous se souviendront de ton nom. Va Ezzin, ma parole
est force”.

Sous l’apparence du dieu Zuoken se cache en fait une
magicienne ataphade du nom de Soraya qui a utilisé les
sorts alter self et eagle’s splendor. Celle-ci a été envoyée
en mission par le seigneur de Kazurka, la plus puissante
des cités ataphades, pour récupérer le livre des
Chroniques de l’Ombre gardé secrètement au monastère
de la Dévotion silencieuse. Soraya fut d’abord refoulée du
monastère lors d’une nuit froide alors qu’elle demandait
l’hospitalité pour s’introduire dans les lieux. Ensuite, elle
inventa ce stratagème pour tromper le naïf moine. Elle
espérait se servir de lui pour pénétrer dans le Monastère
ou même pour le persuader de lui amener le précieux
livre sans qu’elle ait à prendre de risques.

Ezzin, excité, rentre ensuite au monastère de la Dévotion
silencieuse afin d’avertir le dalaï-zuo Sayed de sa vision
mystique. Mais hélas, ce dernier étant absent de son
office, c’est maître Lyad qui le reçoit. En entendant son
histoire, le second du monastère est fou de rage, il ne
comprend pas pourquoi son dieu, qu’il prie depuis si
longtemps, qu’il chérit depuis des décennies, s’est
manifesté auprès d’un jeune novice inexpérimenté.
Maître Lyad a toujours souhaité voir son dieu se révéler à
lui, et, ironie du sort, alors que nul n’a pu apercevoir une
manifestation du dieu depuis des décennies, c’est auprès
du moine Ezzin qu’il se manifeste. Comment mettre en
doute sa parole ? Maître Lyad est fou de jalousie, et son
orgueil l’empêchant de raisonner convenablement, il
accuse d’abord Ezzin d’affabuler et de blasphémer. Il
sermonne le jeune moine très sévèrement et lui demande
de ne parler à personne de cette “vision hérétique". Ezzin
est en proie au trouble. Il doute.

Tiraillé entre le respect des ordres de la hiérarchie
(essentiel dans un ordre monastique), et le besoin
d’accomplir la quête de Zuoken, le coeur du moine est
torturé. Le lendemain, il prend sa décision. Sans rien dire
à personne, il se rend sur le lieu où lui est apparu le dieu
comme il le croit. Equipé d’outils, il travaille plusieurs
jours pour façonner dans la roche l’effigie de l’Homme en
pagne.

Malheureusement, maître Lyad se rend compte de son
manège et décide de lui administrer une dure leçon.
Accompagné de frère Horacio et de frère Tayeb, il se rend
une nuit dans la cellule du moine. Dehors, un orage vient
d’éclater. Les éléments sont déchaînés. Les hommes
administrent une correction à Ezzin, lui soutirant des
aveux par la force, sous les coups de fouets purificateurs.
De faible constitution, Ezzin meurt sous les coups.

Maître Lyad est consterné, il ne souhaitait pas cela. Il
voulait juste faire peur au prodige. Avec ses acolytes, il
décide de déguiser le crime en suicide, et ils jettent le
corps sur les rochers en contrebas du monastère, depuis
une fenêtre de l’édifice. Le lendemain, aux premières
lueurs de l’aube, le corps est découvert. C’est frère Tayeb
qui va récupérer le corps, et c’est frère Horacio qui
l’examine. Le suicide est déclaré.

Mais ce que les assassins ne savent pas, c’est que le destin
va leur jouer un drôle de tour. Juste avant de mourir sous
les coups de fouets, Ezzin a éprouvé pour la première fois
de sa courte existence un sentiment : la haine et la soif de
vengeance. Sa supplique a été entendue. Ezzin devient un
fantôme, échappé des griffes de la mort, pour exercer sur
ses bourreaux la vengeance qui lui revient.

De son côté, Soraya n’avait pas prévu l’assassinat d’Ezzin.
Ce meurtre faisait échouer ses plans. Elle enquêta
rapidement avec ses complices et découvrit la vérité. Elle
parvint à contacter Maître Lyad et le soumit à un
chantage : Que Lyad lui apporte le livre ou elle révèlerait
tout au dalaï-zuo Sayed. Lyad ayant accès à la bibliothèque
secrète du Monastère, il lui serait facile de dérober le
livre.

Par ailleurs, le fameux Chevalier noir de l’Udgru, allié des
Ataphades, a envoyé de nombreux bandits couper la route
du Monastère afin de protéger la mission de Soraya en
empêchant la venue d’éventuels gêneurs.

Enfin, non loin du Monastère, se trouvait un avant-poste
nain, fortifié et enterré et relié au monde souterrain. Il y a
quelques mois, un détachement de Formiens venu de leur
cité-mère située à 70 km au nord-est de là, dans les Yatils,
et dont la fondation reste inexpliquée, a submergé les
quelques défenseurs nains. Depuis, cet avant-poste est
occupé par les Formiens qui l’ont agrandi et qui comptent
s’en servir comme base pour leur politique
expansionniste dans la région. Cette histoire est
indépendante de la trame qui se joue au sein du
Monastère mais les aventuriers pourront y être
confrontés.

RESUME

Avertissement au MD

Le déroulement du scénario peut varier selon les actes des
personnages. Soyez prêt à improviser en cas d’action
imprévue des joueurs en vous basant sur les explications
données dans ce scénario. Cependant, le déroulement de
l’aventure ne devrait pas trop diverger des différents
déroulements prévus sauf circonstance vraiment
exceptionnelle.

Déroulement global

L’aventure démarre à Fashtri. Les PJ rejoindront le
monastère de la Dévotion silencieuse. Un carnage
sanglant va avoir lieu la nuit de leur arrivée, les incitant à
enquêter. Diverses pistes, dont la mort atroce de certains
moines, les amèneront à comprendre la vérité sur le
meurtre du moine Ezzin et la culpabilité de maître Lyad.
Ils découvriront peut-être aussi l’existence de Soraya et le
chantage auquel est soumis Lyad. Mais la découverte de
ce sombre secret leur posera le problème difficile de
parvenir à ce que l’âme tourmentée d’Ezzin cesse de
hanter ces lieux et repose en paix.

Introduction
Pour diverses raisons, les aventuriers doivent se rendre au
monastère de la Dévotion silencieuse.

Rencontre 1 : L’Embuscade

Vers la fin du voyage, ils seront attaqués par des créatures
en embuscade.

Rencontre 2 : Soirée au monastère

Arrivés à la tombée de la nuit, les PJ seront accueillis au
monastère pour y dormir. Durant cette nuit, quelques
animaux du monastère sont massacrés par le fantôme
d’Ezzin. Il laisse en partant un mystérieux chiffre 3 sur un
mur, écrit avec le sang des bêtes. L’intrigue est lancée.

Rencontre 3 : Premiers Pas dans l’enquête

Les PJ doivent patienter quelques jours. Ils pourront
profiter de leur présence pour enquêter sur les
événements mystérieux de la nuit.

Rencontre 4 : Le Monastère

Description de la vie et de quelques lieux importants du
Monastère.

Rencontre 5 : La Fourmilière

La vérification d’informations conduira
malencontreusement le groupe vers cette fourmilière,
occupée par des Formiens. L’exploration de l’ensemble de
la fourmilière n’est possible que dans l’extension de jeu
optionnelle. Autrement, les aventuriers ne rencontrent
qu’une escouade. Les aventuriers ont la possibilité de
délivrer un nain prisonnier des Formiens.

Rencontre 6 : Premier Meurtre et Enquête

Mort du frère Tayeb et enquête sur sa mort.

Rencontre 7 : Deuxième Meurtre

Une autre victime sera découverte au petit matin.

Rencontre 8 : On a volé un livre !

Maître Lyad a volé le livre des Chroniques de l’Ombre et
quitte le Monastère pour le remettre à Soraya afin de faire
cesser le chantage.

Rencontre 9 : L’Instigatrice

Si les aventuriers sont rapides et perspicaces, ils peuvent
intercepter le groupe ataphade qui a provoqué toute
l’affaire, avant qu’il ne quitte la région. Capturer Soraya
vivante est nécessaire pour réussir la rencontre 10.

Rencontre 10 : Le Fantôme

Les aventuriers sont confrontés au fantôme d’Ezzin. Le
problème n’est pas tant de le vaincre que de permettre à
l’âme d’Ezzin de reposer en paix.

Extension de jeu optionnelle (Extended Play
Option)

Exploration complète de la Fourmilière.


Documents joints

Le Retour de Zuoken (EKB4-04)

Commentaires

Brèves

La Guerre de la 73e Sourate

samedi 8 octobre 2011

J’ai enfin pris mon courage à deux mains et j’ai scanné le scénario tiré de Backstab n°34 : La Guerre de la 73e Sourate, qui vient prendre sa place dans les scénarios Living Greyhawk Ekbir de l’année CY 591.

EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre

lundi 26 septembre 2011

Après deux ans, et au hasard d’un mail avec un collectionneur Australien, j’ai mis la main sur le scénario EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre.

Le Choc des Titans

mercredi 9 décembre 2009

Vous pouvez lire la description de cette bataille épique dans l’article EKB7-02S - Le Choc des Titans

EKB6-08 Force et Honneur

samedi 5 décembre 2009

Le mystère est levé - le module Force et Honneur porte le numéro EKB6-08. Le EKB6-07 étant en fait la 2e partie du module EKB6-06 Infestation.

Archives de la Triade

jeudi 3 décembre 2009

Gaël Richard m’a proposé de m’envoyer certaines de ses archives, on peut espérer découvrir des précisions passionnantes.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

14 aujourd’hui
26 hier
72094 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés