Cercle des Huit (le)

Circle of Eight
dimanche 13 décembre 2009
par  armenfrast
popularité : 62%


Aucun mortel n’est plus célèbre en Flannesse que Mordenkainen et le Cercle des Huit. Ces neuf magiciens sont en quelque sorte les "chiens de garde" du continent, qu’ils surveillent et protègent officieusement. La plupart d’entre eux étant d’alignement neutre, ils s’attachent d’abord et avant tout à maintenir l’équilibre, ce qui signifie interdire à telle ou telle faction de devenir trop puissante. Néanmoins, les forces du mal se faisant de plus en plus pressantes depuis quelques années, le Cercle des Huit n’a eu d’autre solution que de se rallier à leurs adversaires.

Au début des années 580 AC, le Cercle des Huit réunissait Bigby, Drawmij, Jallarzi Sallavarian, Nystul, Otiluke, Otto, Rary de Ket et l’archimage Tenser.

Au cours de la Grande Guerre, deux membres du groupe, Tenser et Otiluke, furent tués par Rary, désormais affublé du qualificatif de "Traître". Tenser revint à la vie en 585 AC (au cours de l’aventure The Returm of the Eight, #9576,
1998), mais il préféra quitter le Cercle des Huit. Otiluke est toujours mort à ce jour.

JPEG - 62.7 ko
Réunion du Cercle des Huit

Trois nouveaux membres furent acceptés en 585 AC ; il s’agit d’Alhamazad le Sage, de Théodain Eriason et de Warnes Mantelastre. Les trois qu’ils remplacent sont également évoqués dans cet article, à la suite de ceux qui composent le Cercle en 591 AC.

Tous les magiciens du groupe possèdent (ou ont accès à) une grande quantité d’objets magiques, surtout des potions. Il est possible d’obtenir leur assistance, en échange de laquelle ils demandent juste un service ou un rapport complet sur la quête qu’ils ont aidé à mener à bien. On peut les contacter en laissant un message à leur attention à la guilde des magiciens, mais aussi chez Otto (dans le quartier des jardins) ou chez Jallarzi Sallavarian (dans le haut-quartier). Grâce à leurs objets magiques, les membres du Cercle des Huit sont capables de communiquer très rapidement.

Mordenkainen

Mordenkainen est un archimage extrêmement puissant qui semble avoir la cinquantaine mais qui est en fait bien plus âgé. il a des cheveux noirs coupés court, une barbe de même couleur parsemée de fils d’argent, et des yeux noisette. Très intelligent, il se sent responsable de tout Flannesse et n’hésite pas à manipuler hommes politiques et chefs d’armées pour que le sous-continent prenne la voie qu’il a lui-même tracée. Il dirige le Cercle des Huit.

Mordenkainen réside dans sa Citadelle d’Obsidienne, qui se dresse au cœur des monts Yatil, mais il lui arrive de se faire passer pour un marchand itinérant lorsqu’il est en manque d’informations. La citadelle renferme une bibliothèque sans pareil dans laquelle on trouverait des livres de sorts répertoriant toutes les formules magiques connues (à l’exception de celles dont l’appellation intègre le nom de leur créateur), mais aussi des rapports extrêmement précis sur les différentes régions du sous-continent et une histoire de Flannesse perpétuellement remise à jour. Seuls Bigby et Tenser savent où se trouve exactement la résidence privée de Mordenkainen.

Alhamazad le Sage

Alhamazad est devenu membre du Cercle des Huit en 585 AC ; c’est donc l’un des "petits nouveaux". Ce vieux Bakluni presque émacié revêt toujours une robe toute simple et un turban sans fioritures, ce qui lui donne l’air d’un pauvre voyageur (il part en effet souvent sur les routes). Malgré cela, c’est un puissant magicien, allié à des génies et à des élémentaux nobles. Il cherche d’abord et avant tout à assurer la pérennité de la culture et de la société bakluni. Il est plus amplement détaillé dans l’aventure The Return of the Eight (#9576, 1998).

Bigby

Bigby est un homme mince et brun aux traits sévères et aux yeux noisette, qui porte habituellement une robe grise. Il est âgé de 57 ans et on le connaît pour sa prudence, sa nervosité, sa propension à se taire et ses idées puritaines. Bien qu’il soit toujours à chercher la petite bête et à relever les
défauts des autres, il est loyal et doté d’un grand sens de l’humour. Il vivait autrefois à Onouailles, mais a dû quitter la ville lorsqu’elle est tombée aux mains de la Fratrie Écarlate. Depuis, il s’est installé à Mitrik, en Véluna.

Il part très rarement à l’aventure, préférant rester dans sa bibliothèque ou son laboratoire. Ce n’est que lorsqu’il entend parler de composantes matérielles particulièrement rares ou d’objets magiques hors du commun qu’il accepte de partir sur les routes. Mais cela ne veut pas dire qu’il
vit en ermite ; il rend fréquemment visite à ses amis magiciens. Il y a quelques années de cela, il est presque parvenu à tuer Iuz et, depuis, ce dernier lui voue une haine farouche. En 590 AC, Bigby a échappé à une tentative d’assassinat orchestrée par les agents du demi-dieu.

Drawmij

Bien qu’âgé de 63 ans, Drawmij a l’apparence d’un homme jeune, grand et élancé. Ses cheveux sont blonds et ses yeux bleu nuit ; c’est de loin le plus séduisant des membres masculins du Cercle des Huit.

D’un naturel secret, il parle peu, même à ses compagnons. C’est l’ennemi juré du mage de la vallée. Il réside sous les flots de la mer d’Azur, à plus de 100 milles marins des côtes. Comme l’on pouvait s’y attendre, c’est un expert en ce qui concerne les objets liés à l’eau (il possède plusieurs bateaux magiques) et l’adaptation des sorts au milieu sous-marin. Il ne se rend à Faucongris que quand il n’a pas le choix.

Jallarzi Sallavarian

Jallarzi est la seule femme du Cercle des Huit, mais aussi l’un des seuls membres à tendre davantage vers le bien que vers la neutralité. Elle est génératrice d’idées neuves dans un groupe qui, sans elle, serait davantage un club pour célibataires endurcis. Bien qu’elle ait passé le cap de la quarantaine (elle a 42 ans), elle est encore très belle ; ses cheveux sont blonds et ses yeux bleu azur. Cela fait neuf ans qu’elle a intégré le Cercle des Huit. Elle apprécie énormément le rôle qu’elle y joue et utilise son influence extérieure chaque fois que cela lui permet d’aider le groupe. Elle habite à Faucongris et accueille parfois du monde chez elle, mais préfère que les réunions se déroulent dans les locaux de la guilde des magiciens. Il lui arrive parfois de se déguiser et de s’infiltrer dans les quartiers les plus mal famés de la ville pour espionner les fauteurs de troubles potentiels. Elle a
pour familier un pseudo-dragon femelle baptisé Edwina.

Nystul

Nystul a l’air du mage distrait par excellence. Grand et dégingandé, il a des traits totalement anodins et des cheveux bruns qui n’ont apparemment jamais vu un peigne depuis 52 ans qu’il est sur Taerre. Pour cacher son physique ingrat, il est devenu expert dans l’art du déguisement et se
fait souvent passer pour une jeune elfe, dans l’espoir d’inciter chevaliers et paladins à voler à son secours. Il s’intéresse tout particulièrement aux
sorts liés à la lumière et à l’obscurité. Il est également passé maître dans l’utilisation des sorts de défense et de dissimulation, car il considère qu’un magicien qui se retrouve au corps à corps a manifestement fait un mauvais usage de l’arsenal de sorts qu’il avait à sa disposition. Il se rend parfois à Faucongris mais s’implique d’abord avant tout dans le conflit qui déchire sa terre natale, le duché de Taine. Il recherche toujours de nouveaux livres de sorts et objets magiques.

Otto

Otto était autrefois prêtre de Boccob, le dieu de la magie, mais, depuis, il est devenu un magicien renommé et un membre éminent du Cercle des
Huit. C’est l’un des plus jeunes mages présents (il n’a que 53 ans), mais aussi l’un des plus pittoresques. Il se fait souvent passer pour un marchand riche et jovial, et il est aisé de le reconnaître en raison de son tour de taille imposant et de ses atours folkloriques à l’extrême. C’est un gourmet qui recherche toujours de nouveaux mets et un infatigable mécène. Naturellement doué pour la musique, il ajoute des vocalises à toutes ses formules de sorts, et il est souvent surprenant de le voir faire apparaître boules de feu et tempêtes glaciales en chantant.

Originaire d’Alnor, il s’est installé à Faucongris après la destruction de son pays. Il est souvent à l’opéra, à la guilde des magiciens ou chez ses collègues du Cercle.

Théodain Ériason

Théodain, qui a rejoint le Cercle des Huit en 585 AC, est le premier demi-humain à avoir été intégré au groupe. Ce haut elfe élancé a de longs
cheveux noirs et argentés, des pommettes haute et et le teint pâle. Il se montre souvent froid et il n’est pas rare qu’on le trouve dédaigneux et
même maléfique mais, en réalité, c’est un fervent défenseur de la stabilité, qui seule permet à son pays natal (la Franche-Terre) de subsister. Théodain est très surprenant, en ce sens qu’il est pleinement capable d’utiliser l’épée courte bien qu’il ne soit "que" magicien. Attaquer directement ses adversaires ne lui pose pas le moindre problème d’ordre moral. Il est décrit en détail dans l’aventure The Return of the Eight (#9576, 1998).

Warnes Mantelastre

Warnes a intégré le Cercle des Huit en 585 AC. C’est un homme d’âge mûr, aux longs cheveux blonds (sauf sur le sommet du crâne, qui est
totalement dégarni) et aux yeux bleu clair extrêmement perçants. Il s’intéresse depuis longtemps à la situation politique du cœur de Flannesse, et plus précisément du comté et du duché d’Urnst. Il a joué un rôle important dans la récupération de la Crosse de Rao. Il est plus amplement détaillé dans l’aventure The Return of the Eight (#9576, 1998).

Rary le Traître

Rary a au moins 80 ans mais, la dernière fois qu’on l’a aperçu, il était totalement sain de corps et d’esprit. L’âge n’a en rien diminué ses facultés.

Autrefois, Rary de Ket était un membre fiable du Cercle des Huit, connu pour son calme, sa gentillesse et ses talents de médiateur et de pacificateur. Ses talents de sage lui avaient permis d’acquérir une réputation méritée. Il évitait même les sorts de combat, préférant les charmes et autres enchantements pouvant l’aider dans les négociations difficiles.

Et puis, un jour, il décida qu’il arriverait plus facilement à ses fins en se tournant vers le mal. En 584 AC, il organisa apparemment un complot visant le Cercle des Huit. Peu avant la signature du Pacte de Faucongris, qui devait mettre un terme à la Grande Guerre de Greyhawk, Rary tenta de détruire le lieu où l’accord devait être entériné. Deux membres du Cercle, Otiluke et
Tenser, furent tués dans la bataille magique qui s’ensuivit (et leurs dépouilles furent totalement détruites, afin qu’il ne soit pas possible de les ressusciter). Dans le même temps, d’autres conspirateurs dirigés par sire Robilar envahirent les domiciles de Tenser et d’Otiluke, détruisant tous les clones des deux mages.

Tous ceux qui connaissaient Rary furent stupéfaits par la perfidie dont il venait de faire preuve. Rary et Robilar ne s’attardèrent pas sur le lieu de leur crime et allèrent s’installer dans le Désert Étincelant.

Tenser

Tenser faisait autrefois partie du Cercle des Huit et tout le monde l’associe encore au groupe, bien qu’il s’en soit désormais séparé.

Avant sa mort en 584 AC, l’archimage était le plus grand défenseur de la loi et du bien au sein du Cercle, et il était souvent en désaccord avec ceux qui cherchaient à préserver l’équilibre. Après que le Cercle des Huit eut été brièvement annihilé par Vecna, tous ses membres se sont fabriqués de nombreux clones et en gardent toujours un ou plusieurs actifs à tout moment. Malgré cela, suite à la bataille qui s’acheva par la mort d’Otiluke et
de Tenser, tous les clones des deux mages furent détruits par les sbires du meurtrier, Rary de Ket.

Un clone de Tenser fut finalement retrouvé dans un lieu secret. Quand, en 585 AC, l’archimage est revenu à son château qui se dresse sur la berge du Nyr Dyv, il a décidé de quitter le Cercle des Huit et de se lancer dans une campagne visant à promouvoir la loyauté et la bonté en Flannesse.

Otiluke et les autres membres d’antan

Otiluke intégra le Cercle des Huit en 576 AC, pour remplacer un Leomund vieillissant qui avait décidé de faire autre chose. Tout comme Tenser, Otiluke fut tué par Rary le Traître en 584 AC, mais il parvint tout de même à blesser son meurtrier. Il semble totalement irrécupérable. Il était
président de la Société des Mages et de l’oligarchie dirigeante de Faucongris, et son appartenance au Cercle des Huit n’était connue que des autres membres.

Leomund était un homme intelligent doté d’un grand sens pratique, à qui l’on doit de nombreux sorts de protection contre les éléments utilisés par les aventuriers de tout le Flanesse. Personne n’a jamais su où il résidait, même si l’on pense généralement qu’il aurait vécu pour un temps en Médégie. Cela fait plusieurs armées que l’on n’entend plus parler de lui.

En 581 AC, Jallarzi Sallavarian a pris la place de Bucknard, qui avait disparu deux ans plus tôt, alors qu’il explorait un demi-plan inconnu. On ignore ce qu’il est advenu de lui. Bucknard était encore jeune quand il a disparu, mais on disait déjà qu’il était archimage, et les cours royales de la Kéolande au Nyrond le connaissaient bien.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

18 aujourd’hui
35 hier
77059 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté