ADP1-08F : Requête d’Outre-Tombe

Plea from Beyond the Grave
lundi 2 novembre 2009
par  armenfrast
popularité : 70%

Une pauvre âme ne réussit pas à trouver le repos final. Ses efforts pour venger les morts de sa famille lui ont coûté sa vie, et elle doit maintenant hanter sa propre tour jusqu’à ce qu’elle obtienne une victoire symbolique sur ses meurtriers. Pouvez vous la libérer de son tourment ?

Background

La Troisième Plaie

Dans les années qui ont précédé les Guerres de Greyhawk, un groupe de prêtres déments avait prévu de déclencher une série de catastrophes, d’épidémies et de famines. Ce plan était connu sous le nom de "La Troisième Plaie". Alors que l’on découvrait l’existence de la Confrérie Ecarlate, et que la Province du Sud entrait en conflit avec Nyrond, un ordre religieux dédié à Incabulos, nommé la Cabale de Bronze, s’activa avec l’objectif d’accomplir la volonté ultime de leur dieu : Déclencher la plus terrible épidémie et famine qui ne se soit jamais produite sur Taerre. Une catastrophe aux effets aussi terribles que ceux des deux Cataclysmes qui détruisirent les empires Bakluni et Sulois. Ces prêtres furent envoyés à la recherche d’un certain nombre de reliques saintes et d’anciens artefacts qui étaient nécessaires à l’accomplissement de leurs desseins maléfiques. Déguisés en prêtres de Rao et de Pelor, les membres de la Cabale se sont attachés les services de nombreux "adorateurs" involontaires, afin de les aider à trouver les composants de leur catastrophe planifiée.

Après l’extraordinaire "apparition" du Dieu Vatun (Iuz déguisé) aux tribus barbares du Nord, les prêtres de la Cabale de Bronze se sont introduits dans les terres des barbares afin de s’emparer des artefacts (les épées de Corusk) dont la rumeur avait révélé l’existence. Les barbares ont découvert les prêtres alors qu’ils essayaient de s’emparer de ces trésors sans age des terres du nord. Entourés par des adversaires numériquement supérieurs, les prêtres ont exécuté prématurément leur rituel et ont déclenché une épidémie au sein des tribus barbares. La plupart des forces barbares étaient au loin, en guerre dans les territoires des Stonehold et de Tenh, mais les forces qui étaient encore présentes tombèrent victimes de la maladie et ne purent pas venir renforcer les armées engagées au Sud. Ceci provoqua une situation qui conduisit à la défaite des forces barbares peu après que leur expédition au sud ait débuté. La défaite des prêtres ne fut pas longue à suivre. Ayant découvert le plan visant a lancer une terrible maladie sur Taerre, un groupe de héros nommé les "Défenseurs de la Lumière" s’était mis en route vers le nord et a retrouvé puis détruit les membres de la Cabale de Bronze qui s’y trouvaient. Malheureusement, les Défenseurs sont arrivés trop tard pour prévenir l’affaiblissement et la destruction partielle des tribus. Durant les années de guerre, les héros ont parcouru tout le Flanesse à la recherche des derniers membres de la Cabale de Bronze pour les empêcher définitivement de mettre en œuvre leur plan.

Puis, dans les deux années qui suivirent la fin des Guerres de Greyhawk, les "Défenseurs de la Lumière" achevèrent leur quête. Ils débusquèrent et détruisirent tous les survivants connus de la Cabale et éliminèrent tous les risques que cette organisation aurait pu faire peser sur les nations du Flanesse. En 587 CY, les Défenseurs durent affronter un démon conjuré par le dernier grand prêtre de la Cabale de Bronze - Feroxius le Néfaste. Six des sept membres du groupe perdirent la vie en détruisant le prêtre et son démon. Le seul survivant, bien que physiquement très affaibli par les sorts dont il a été la victime, était un jeune prêtre Ekbirite de Pelor nommé Zoellin ben Tarqis. Zoellin, sachant que la menace était définitivement écartée, se retira en Ekbir pour reprendre une place de prêtre contemplatif dans les rangs des Fils du Soleil.

La Cabale de Bronze

La Cabale de Bronze était un groupe mal organisé de prêtres et d’adorateurs d’Incabulos. Ils préféraient avoir recours à des rituels et aux pouvoirs divins conférés par leur dieu plutôt que de recourir à la violence physique et à la confrontation pour atteindre leurs objectifs. Ils sont connus pour s’être parfois alliés avec des lycanthropes. Ces créatures maudites assistaient la Cabale lors des combats et pour les aider à recruter de nouveaux indicateurs. Tous les membres connus de la Cabale ont été éliminés, mais la description des rituels nécessaires pour déclencher la Troisième Plaie ne fut jamais retrouvé et sont présumés détruits. Des rumeurs de renaissance de la Cabale font surface de temps en temps dans diverses régions du Flanesse, mais aucune ne s’est avérée être exacte.

L’Histoire de Nzevorikin

Nzevorikin commença ses études des textes religieux d’Incabulos après avoir contracté une terrible maladie, à laquelle il survécut, mais qui lui laissa d’horribles cicatrices sur presque tout le visage et le torse. Il croit que son corps scarifié est un signe d’Incabulos, qui l’a choisi pour préparer une nouvelle pandémie, achever le plan avorté et, répandre la maladie divine et la foi à travers le Flanesse. Nzevorikin a parcouru le continent à la recherche des artefacts qui avaient été amassés avant les Guerres de Greyhawk par la Cabale de Bronze. Ses plans ont été déjoués à de multiples occasions alors qu’il pourchassait des artefacts en Furyondy, à Veluna, dans la Forêt de Vesve, et dans les Terres d’Iuz, notamment dans les anciens territoires des Hiérarches de Molag. Cependant, il continue de rechercher des reliques à travers tout le Flanesse. Certains pensent que Nzevorikin possède une partie des écrits qui étaient considérés comme perdus ou détruits durant les Guerres de Greyhawk. Ces textes décrivent en détail les rituels qui, quand ils sont invoqués, répandent la maladie, la peste, et en appelle aux pouvoirs divins d’Incabulos pour contrôler les rêves des victimes, suscitant d’horribles cauchemars qui provoquent le délire et la catatonie.

La rumeur prétend que Nzevorikin s’est allié aux survivants de la Cabale de Bronze, et qu’il en est lui-même un membre. Certains assurent que ses activités le désignent avec certitude comme un membre de la Cabale, tandis que d’autres le considèrent comme un adorateur d’Incabulos autonome et dément. Quoi qu’il en soit, ceux qui connaissent son existence considèrent qu’il ne faut pas le prendre à la légère. En effet, ses efforts ont attiré l’attention de plusieurs groupes dans divers pays du Flanesse, mais les divinations qui ont été utilisées pour suivre ses mouvements n’ont rapporté aucune information utile.

La Pierre Noire des Cauchemars

L’un des artefacts majeur que recherche Nzevorikin est la Pierre Noire des Cauchemars. Parmi les pouvoirs de la Pierre, il y a une étrange malédiction qui pousse toutes les créatures à proximité à venir attaquer toute créature vivante se trouvant à côté de la Pierre. Qui a lancé cette malédiction et, pourquoi ? sont un mystère. De même, toute personne qui entre en contact avec la Pierre souffre d’horribles cauchemars toutes les nuits de premier et dernier quartier de lune.

La Pierre mesure approximativement 10 cm de haut, 6 cm de large, et 3 cm d’épaisseur. Des runes archaïques sont gravées dessus. La légende dit que celui qui peut comprendre et lire les runes peut commander les pouvoirs de la Pierre - Bardic Knowledge (DC25)

Le Destin de Talesh Mekkian
L’histoire de Talesh remonte à 12 ans. Talesh était le dernier héritier d’une riche dynastie de marchands Ekbirite, complice innocent de la Cabale de Bronze.

Par ses relations commerciales, il avait réussi à acquérir la pierre pour le compte de la Cabale, l’objet lui a été livré dans une boite en bois sanctifié qui en annulait les effets. Poussé par la curiosité Talesh a ouvert la boite. Dans la nuit, sa femme et sa fille, qui dormaient dans une maison voisine (maintenant détruite), ont été dévorées par des rats géants, lorsque Talesh a découvert les corps, il était trop tard. Il a enfin compris la nature de la pierre, puis après avoir refermé la boite, il s’est suicidé sur son épée.

Lorsque les corps ont été retrouvés le « meurtre » a été mis sur le compte de brigands, certains murmurent qu’il s’agissait de Rat Garou, le nom de la famille concurrente des Gardanya a également été mentionnée, puis les corps ont été enterrés hâtivement avec leurs possessions (armes, vêtements et coffret) dans l’ancien cimetière d’Istus.

La Tour des Mekkian (Tour « Antique »)

JPEG - 104.4 ko
Entrée de la Tour

L’un des héros de cette étrange aventure n’est ni plus ni moins que la tour où Nzevorikin a établi son repaire. Cette tour est très étrange : une porte magnifique, pas d’ouvertures, des mécanismes ingénieux, des passages secrets.

La famille Mekkian s’est appropriée cette tour il y a plus d’un siècle et a construit un petit manoir à proximité. Depuis la mort de Talesh Mekkian et de sa famille, la tour a été placée sous scellés par le Zashassar, et le manoir a été détruit pour revendre ses pierres à la ville voisine.

Plusieurs tours du même type, une demi-douzaine à ce jour, se dressent dans l’ensemble du royaume d’Ekbir. Elles ne sont pas toutes exactement similaires, mais aucune ne possède d’ouverture externe, hormis une porte plus ou moins majestueuse, parfois même dissimulée. Ces tours irradient une aura d’abjuration.

Ces tours sont particulièrement anciennes et l’on suppose qu’elles sont protégées magiquement contre l’usure et l’érosion. Leur conception ne correspond pas à celle d’un ouvrage militaire, et d’aucuns pensent qu’il s’agit de constructions destinées à assurer le déplacement rapide (par téléportation) de magiciens. D’autres pensent que ces édifices ont été construits avant la migration, par certains mages bakluni hostiles au gouvernement impérial, et qu’ils font partie d’un système défensif magique qui reste encore mystérieux à ce jour.

Quoiqu’il en soit, ces tours sont presque toujours regardées avec méfiance, voire crainte par les populations environnantes. Il n’est pas rare qu’elles soient considérées, à tort ou à raison, comme hantées et dangereuses.

En effet, ces édifices coexistent sur plusieurs plans et peuvent faire office de portails inter dimensionnels, peu importe qu’ils soient empruntés accidentellement par des créatures d’autres plans ou utilisés sciemment par des praticiens confirmés des arts arcanes, tout ce qui risque de sortir d’une tour peut justifier les pires rumeurs.

Lors de leur construction, toutes ces tours étaient dissimulées par de puissants sortilèges, notamment des illusions ou des changements de phase. Au fil du temps ces protections se délitent et parfois une nouvelle tour apparaît dans une zone généralement isolée et sauvage.

Les Evènements Récents

Nzevorikin possède de nombreux étranges objets divinatoires, et l’un d’eux lui a permis de retrouver la trace de la Pierre Noire des Cauchemars dans le Califat d’Ekbir, non loin de la ville où s’est établi un ancien ennemi du culte d’Incabulos. Les recherches de Nzevorikin l’ont mené sur la trace de Talesh Mekkian, et il a utilisé la mystérieuse tour qui jouxtait son manoir comme base d’opération.

Le prêtre a d’abord envoyé deux de ses gardes humains jusqu’au temple d’Istus pour retrouver la Pierre. Les gardes ont exhumé la pierre, mais ce faisant ils ont brisé le coffret sanctifié et, la nuit, ont été tués par les créatures conjurées par celle-ci.

Nzevorikin a alors décidé d’utiliser la ruse et la fourberie pour manipuler des aventuriers afin que non seulement ils lui ramènent la Pierre Noire, mais également qu’ils s’emparent d’un objet magique détenu par l’ennemi du culte, Zoellin, qui fortuitement réside à proximité.

Résumé de l’Aventure

Les héros commencent cette aventure en rencontrant une étrange main flottante qui, par signes, les invite à la suivre. Elle les mène en dehors de la ville jusqu’à la porte d’une vieille tour.

Quand les héros pénètrent dans la tour, ils rencontrent l’esprit de Talesh Mekkian, en fait une illusion bien préparée par un prêtre d’Incabulos. Le prêtre recherche des complices innocents pour perpétrer ses actes immoraux. La réalisation des ces actions pourra l’aider à achever ses rituels infâmes. Le fantôme illusoire requiert l’aide des héros pour retrouver des objets qui ont récemment été pillés dans sa tombe. Il informe les PJ que le vol de ces objets est la raison de son retour dans le monde des mortels, et que leur restitution lui permettrait de retrouver le repos. Ces objets sont la Pierre Noire des Cauchemars et le Calice Sacré de Pelor.

Pour retrouver la Pierre les héros se rendent dans un vieux temple abandonné consacré à Istus. Certaines tombes du cimetière ont été pillées et de nombreux corps récents ont été empilés sur l’autel en ruine situé dans le temple. La Pierre se trouve dans ce site. La nuit suivant le départ du Temple, des créatures attirées par les pouvoirs de la Pierre attaquent les PJ.

Lorsque les PC recherchent la relique, ils découvrent que la maison de l’obscur marchand (un receleur) n’est pas gardée et peut être facilement cambriolée. Le marchand est en réalité, Zoellin ben Tarqis, un saint homme dévoué à Pelor. Zoellin ne sait pas que la relique peut être utilisée comme composant pour un rituel maléfique. Il la possède depuis des années et elle lui rappelle ses amis qui se sont sacrifiés pour la plus grande gloire du bien dans le Flanesse.

Si les héros retournent les deux objets au fantôme, ou s’ils mettent en doute les motivations de « l’esprit », Nzevorikin laisse tomber sa couverture et déclenche un piège qui envoie les PJ dans le sous-sol de la tour. Là, ils sont emprisonnés sous la surveillance d’humanoïdes et doivent trouver un moyen de s’échapper.

Après que les personnages se soient évadés de la prison et aient défait les gardes, ils remontent vers le sommet de la tour à la recherche de Nzevorikin. Ils sont arrêtés par le chef des gardes, Duruuk, qui combat les PJ. Quand ils atteignent enfin la chambre de Nzevorikin, celui-ci s’enfuit grâce à un sort qu’il avait préparé à cet effet. Dans le laboratoire, les aventuriers découvrent un livre qui contient d’obscures et étranges paraboles écrites en sang.

Si les héros battent Duruuk et restituent les objets à Zoellin, le prêtre neutralisera la malédiction de la Pierre, en enfermant celle-ci dans le calice. Il demandera finalement aux héros d’emmener les deux objets dans un monastère de Pelor, où ils seront à l’abri.


Documents joints

Requête d'Outre-Tombe (ADP1-08F)
Adaptation Française
Plea From Beyond the Grave (ADP1-08)
Version Anglaise

Commentaires

Brèves

La Guerre de la 73e Sourate

samedi 8 octobre 2011

J’ai enfin pris mon courage à deux mains et j’ai scanné le scénario tiré de Backstab n°34 : La Guerre de la 73e Sourate, qui vient prendre sa place dans les scénarios Living Greyhawk Ekbir de l’année CY 591.

EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre

lundi 26 septembre 2011

Après deux ans, et au hasard d’un mail avec un collectionneur Australien, j’ai mis la main sur le scénario EKB-7-03 Dans le Griffes du Tigre.

Le Choc des Titans

mercredi 9 décembre 2009

Vous pouvez lire la description de cette bataille épique dans l’article EKB7-02S - Le Choc des Titans

EKB6-08 Force et Honneur

samedi 5 décembre 2009

Le mystère est levé - le module Force et Honneur porte le numéro EKB6-08. Le EKB6-07 étant en fait la 2e partie du module EKB6-06 Infestation.

Archives de la Triade

jeudi 3 décembre 2009

Gaël Richard m’a proposé de m’envoyer certaines de ses archives, on peut espérer découvrir des précisions passionnantes.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 janvier 2017

Publication

174 Articles
Aucun album photo
21 Brèves
13 Sites Web
2 Auteurs

Visites

1 aujourd’hui
58 hier
74495 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté